Natixis Investment Managers, l’efficience opérationnelle

Share this with your network

Pour ne pas être isolée dans un silo, la direction financière de Natixis Investment Managers a choisi Anaplan qui a allégé considérablement son processus budgétaire.

Avec près de 1000 milliards de dollars d’encours sous gestion, Natixis Investment Managers figure parmi les principales sociétés de gestion d’actifs dans le monde. « Pour notre métier, le digital est un élément clé tant en interne que vis-à-vis de nos clients », affirme Jérôme Urvoy, Chief financial officer (CFO) de cette société du groupe BPCE.
La solution de planification financière qu’utilisait Natixis Investment Managers ne répondait plus aux besoins. « Elle était vieillissante et nous voulions éviter que la finance soit isolée dans un silo ! ».
Pour cela, la société voulait une solution dans le cloud. « Et surtout, nous voulions que cette solution soit ouverte pour pouvoir importer et exporter des données en interne et avec tout notre écosystème », précise Laurent Danino, responsable du reporting, du risque investissement et de la technologie. Le choix de la solution de planification d’Anaplan a répondu à toutes ces attentes. « Nous avons gagné en rapidité. Anaplan nous a apporté beaucoup de flexibilité. Surtout, nous ne sommes plus là pour fournir du reporting, mais nous sommes devenus un véritable partenaire des métiers », souligne Florian de Pontcharra, responsable de la planification financière et de l’analyse.

Plus de temps à l’analyse, moins de temps au reporting

Concrètement, les données sont disponibles en temps réel. Les collaborateurs n’ont plus à attendre pour produire les tableaux de bord. « La dimension collaborative de la solution fait qu’ils sont devenus décisionnaires. Ils peuvent consacrer du temps à l’analyse et aux échanges avec les métiers plutôt que d’être bridés par des tâches de reporting », poursuit Florian de Pontcharra.
Autre avantage de la dimension « connected planning » emblématique d’Anaplan, la solution a été connectée aux outils de Salesforce et de SAP avec lesquels elle échange les données pour le CRM et le pilotage commercial. « Grâce à cette interconnexion, nous pouvons absorber toutes les données et calculer le retour sur investissement à la volée, par exemple, suite à un événement client. Nous pouvons mesurer le succès de l’événement, consulter différents tableaux de bord. Cela nous sert également en communication interne. En fait, l’intégration ajoute des données qualitatives aux données quantitatives », explique Laurent Danino.

Autre atout important de la solution, elle n’est plus réservée à l’exercice budgétaire, mais « C’est un outil dynamique qui nous permet de faire des hypothèses chaque jour. C’est un peu comme si nous faisions un budget quotidien et des prévisions glissantes », apprécie Jérôme Urvoy. Surtout, les collaborateurs se sont appropriés la solution et l’utilisent réellement. De fait, le processus budgétaire est considérablement allégé. La collecte des données prend moins de temps et en libère pour procéder à des analyses qui servent au pilotage financier de la société.
Lorsqu’on lui demande quels sont les apports de la solution, Florian de Pontcharra n’hésite pas un instant : « l’efficience opérationnelle ! ». La solution mais aussi les données sont partagées par tous les collaborateurs, de la direction financière mais aussi de tous les métiers. « En fait, la solution Anaplan remet la finance au cœur de toute la société. Et cela permet de prendre de meilleures décisions », conclut Jérôme Urvoy.