Groupe hôtelier d’envergure mondiale, AccorHotels est implanté dans plus de 90 pays à travers le monde et compte un réseau d’à peu près 180 000 collaborateurs. Ses défis du process forecast & budget sont liés à son activité et son organisation. Le groupe gère plus de 3800 hôtels, dont 1500 hôtels filiales.

Voir transcription

Quels sont ces défis ?
« Pour ces hôtels filiales, nous voulons tous les mois remonter un rolling forecast à 12 mois, c’est à dire des prévisions pour les 12 prochains mois, précise Natacha Loinger, directrice des systèmes d’information financiers chez AccorHotels. Parmi ces 1500 hôtels, il y a à la fois des petits Ibis sans restauration, des hôtels plus importants comme des Pullman de plus de 500 chambres avec des centres de congrès et il y a également des Sofitel avec des offres de thalassothérapie ».

Comment élaborer la feuille de route ?
« La principale raison stratégique qui nous a poussé à choisir une nouvelle approche est le manque de convergence et la durée de nos process de forecast et de budget, confie Julie Rosello, directrice adjointe du contrôle financier groupe et business analyste pour la zone Méditerranée Afrique et Moyen Orient. Aujourd’hui, chaque pays a son propre process, son propre outil, et aucun ne répond vraiment aux attentes et aux contraintes de temps des contrôleurs de gestion et des hôtels. Nous souhaitons rendre plus efficace, plus rapide et plus fiable la remontée d’informations des directeurs d’hôtels jusqu’au contrôle financier groupe ».

Comment Anaplan a été choisi ?
« Le processus de sélection s’est déroulé en 2 phases, souligne Marie-Agnès Guy, responsable du projet Forecast. Lors de la première phase, nous avons réalisé un benchmark des différentes solutions existant sur le marché en termes de planning. À l’issue de cette phase, nous avons retenu 4 éditeurs, 2 qui étaient plutôt historiques et 2 qui étaient plutôt novateurs dont Anaplan. Ensuite, nous avons proposé aux éditeurs un cas pratique, assez light en termes de volumétrie et en termes de technicité opérationnelle. Il permettait de couvrir la totalité des fonctionnalités dont nous avions besoin ». À l’issue de la soutenance, l’équipe projet était unanime pour choisir Anaplan parce que, d’une part, toutes nos fonctionnalités métier étaient couvertes, et également parce que la soutenance avait été très professionnelle de la part d’Anaplan. La mise en œuvre avec Anaplan se passe de manière très naturelle, aujourd’hui on est sur une phase de pilote d’une durée de 6 mois dont l’objectif est de valider un certain nombre de sujets business.

Quels retour sur investissement attendez-vous ?
« Nous attendons 2 types de ROI sur ce projet, note Julie Rosello. Tout d’abord, un gain de temps pour les contrôleurs de gestion mais aussi pour les directeurs d’hôtels, pour qu’ils se consacrent à la création de valeur client. Ensuite, nous attendons une amélioration des marges de nos hôtels, avec des actions qui pourraient être anticipées par le directeur d’hôtel et le contrôleur de gestion grâce à la fiabilité des forecast avec Anaplan.
Les prochaines étapes sont la mise en œuvre d’Anaplan sur notre pays pilote qui est la Suisse. Nous allons demander à nos interlocuteurs suisses de réaliser les forecast sur les 3 prochains mois de manière à construire un Business Case que nous pourrons ensuite aller présenter au Comex AccorHotels en vue d’une validation pour un déploiement international ».

Back to Top